Les pratiques sexuelles les plus étonnantes dans le monde (photos)

URBAN HIT

15 décembre 2015 à 10h43 par La rédaction

Âmes sensibles s'abstenir...

Comme vous le savez, les européens ont la réputation d'être de sacrés foufous au lit, mais malgré tout, certaines populations de ce monde font fort... très fort même ! Ils font tellement fort que même nous, français arrivons à en être choqués. body_sushi_1

Faire l'amour habillé

Près des côtes irlandaises se trouve l'île d'inis Beag. Là bas, la sexualité y est plutôt prude (oui, on commence en douceur). Pour eux, les préliminaires sont néfastes pour la santé et ils préfèrent garder leurs sous-vêtements pendant la chose.

Courir après son homme

En Colombie, la tribu des indiens Guajiros procède à une cérémonie "de la fertilité". Le rituel est que les jeunes femmes doivent courir après les jeunes hommes, si elles parviennent à en faire tomber un, l'homme doit offrir son corps !

La nécrophilie

Carrément crado ! Au Etats-Unis, certains couples fétichistes pratiquent la pseudo-nécrophilie. Pendant l'acte, le partenaire fait semblant d'être mort. Certains vont même plus loin en se plongeant au préalable dans un bain glacé pour avoir vraiment l'impression qu'il est mort.

Au beau milieu de la Savane 

Au Nigéria, certains couples aiment faire l'amour dans des réserves naturelles, au beau milieu des bêtes sauvages. Ainsi ils captent toute l'énergie sexuelle des animaux en rut.

Le petit nid d'amour

Au Cambodge, la tribu Kreung procède à un drôle de rituel : les parents construisent des huttes pour leurs filles adolescentes. Les garçons défilent dans ces huttes et la jeune fille choisira celui qui lui aura le mieux accompli sa tâche. Lécher l'oeil Au Japon, une pratique se propage de plus en plus, il s'agit de l'oculolinctus : le but est de se faire lécher le globe oculaire.

Regarder sous les jupes des filles

Dans les îles Caroline de Micronésie, les hommes viennent en cachette dans les maisons de femmes. Pendant leur sommeil, ils se glissent dans les draps de sa belle afin de comparer leurs...machins choses. Ils sélectionnent leur belle en fonction de la taille des lèvres. Les filles acceptent volontiers en faisant semblant de dormir.

Les momies 

Dans les rues de Tokyo (Japon), le quartier de Harajuku est célèbre pour ses pratiques fétichistes invraisemblables. Des femmes se déguisent en espèce de momie bandée et gazée sur tout le corps afin de trouver l'amour.

Sushi Party

Encore au Japon, décidément ce sont de vrais coquins ! Ce n'est pas vraiment une pratique sexuelle mais plutôt un acte sensuel : Le Nyotaimori consiste à manger de délicieux sushis sur le corps d'une jolie jeune femme nue.

L'art des lèvres

Le Gukuna est une pratique traditionnelle rwandaise qui consiste à étirer les petites lèvres vaginales des jeunes filles avant qu'elles soient en âge d'avoir leurs règles. Quand elles sont étirées, les lèvres peuvent atteindre la taille de l'index ou du majeur. Le but est d'avoir plus de sensations sexuelles avec un clitoris plus grand pour les femmes et des lèvres qui couvrent plus le pénis pour l'homme ! Comme ça, tout le monde est content.
source : buzzly