tonimage
tonimage

Les récentes intempéries vont nous coûter une fortune

URBAN HIT
Crédit: IROZ GAIZKA / AFP

25 juin 2018 à 14h01 par La rédaction

Les intempéries du mois de juin vont coûter cher, très cher.

Inondation, coulée de boue, panne d'électricité... Vous l'aurez compris, les dernières semaines n'ont pas été aisées. Résultat, le coût total de ces intempéries avoisine déjà les 430 millions d'euros. Longues, très longues, celles-ci ont également durement touché les agriculteurs qui ont perdu une belle partie de leur récolte et qui vont de fait, devoir ramer avant de s'en sortir. « Les pluies torrentielles ont généré un excès d'eau dans les parcelles, affectant principalement les grandes cultures (colza, blé, orge) » a notamment assuré la Fédération Française des Assurances.

Afin d'éviter que tout le monde ne se retrouve dans une telle situation une seconde fois, les assureurs collaborent « actuellement avec le gouvernement à une modernisation du régime des catastrophes naturelles ». L'objectif de ces nouvelles règles étant de « développer la culture de la prévention, de généraliser la prise en charge des frais de relogement, de simplifier le mode de fonctionnement des franchises pour les particuliers et de les plafonner pour les professionnels ».