tonimage
tonimage

Londres : Des pigeons mesurent la qualité de l'air dans la ville (photos/vidéo)

URBAN HIT

22 mars 2016 à 9h26 par La rédaction

Ce sont 10 pigeons londoniens qui forment une patrouille chargée de surveiller la qualité de l'air dans la ville de Londres

Les volatiles,  armés d'un détecteur ont été lâchés mercredi dans le ciel brumeux de Londres afin de mesurer le taux de pollution dans la ville. Les pigeons sont équipés d'un GPS et de petits capteurs qui mesurent le niveau d'ozone, de dioxyde d'azote et de composés organiques volatils (COV). Mercredi dernier, les membres à ailes de la "Pigeon air Patrol" ont effectué leur première journée de travail, ils ont été lâchés dans le parc de Primrose Hill, au nord de Londres. Si vous vous rendez sur le site pigeonairpatrol.com, vous pourrez suivre en temps réel la localisation des oiseaux, explique Romain Lacombe, le créateur de la start-up française Plume Labs à l'origine du programme avec Pierre Duquesnoy de DigitasLBi. https://twitter.com/PigeonAir/status/710052970973376512 https://twitter.com/UNEP/status/709748641511170048 https://twitter.com/PigeonAir/status/710157447936094208 https://twitter.com/PigeonAir/status/710040707772321792 Le but ultime pour la start-up française est d'équiper une centaine de Londoniens de boîtiers et capteurs pour qu'ils puissent mesurer le taux de pollution suivant l'endroit où ils se trouvent. Le tout grâce à une application sur leur smartphone. Les données collectées grâce aux pigeons sont analysées par le Dr. Audrey de Nazelle, une chercheuse française de l'Imperial College de Londres. L'application mobile Plume Air Report a déjà été créée et donne une idée du taux de pollution de 300 villes dans le monde.