SOCIETE

Lycéens et gilets jaunes : 22 enquête ouvertes pour violences policières

12 décembre 2018 à 10h39
Crédit photo : LP

Suite à de nombreuses plaintes, l'IGPN a décidé de réagir.

Selon les informations de BFMTV, pas moins de 22 enquêtes ont récemment été ouvertes par l'IGPN, la police des polices, pour des faits de violences policières. En effet, de nombreuses personnes ont décidé de se plaindre du traitement qui leur a été infligé par les forces de l'ordre et les CRS à l'occasion de manifestations gilets jaunes ou lycéennes. "Ces enquêtes portent essentiellement sur des faits de violences supposées illégitimes commises par des policiers" a confirmé la chaîne d'information. 

D'autres manifestants ont, quant à eux, été blessés par des tirs de flashball ou encore par l'utilisation de grenades lacrymogènes. Certains gendarmes auraient également utilisé des grenades explosives contre les protestataires. Antonio, un jeune de 24 ans confirme d'ailleurs ces informations, assurant avoir la victime de l'une d'elles. " Clairement, j'ai vu des morceaux de fer carrément sortir de 3-4 centimètres de mon pied".