Mais pourquoi Uber fait face au mécontentement des américains ?

URBAN HIT

30 janvier 2017 à 19h24 par La rédaction

A cause de sa souplesse, Uber est en train de faire face au mécontentement de nombreux américains !

"Ce message s'adresse à TOUS LES CHAUFFEURS ! TAXI, UBER, TOUS : ne prenez pas de voyageurs à l'aéroport JFK ce soir, samedi 28 janvier, de 18 à 19 heures. Soyez solidaires avec les milliers de personnes qui protestent face au décret inhumain et anticonstitutionnel contre les réfugiés et les voyageurs musulmans. Unissez-vous, frères et s�?urs, pour un monde plus juste. Nous ne pouvons pas rester silencieux. Nous allons travailler pour accueillir les gens sur une terre qui nous a un jour accueillis. Nous sommes les rebuts, les fatigués, les affamés, les pauvres. Nous ne serons pas divisés."

Voici en substance le message qui s'adressait aux taxi, Uber et a peu près tout le monde, suite au décret signé par Trump, visant a refoulé toute personne de confession musulmane de l'aéroport. Sauf que tout le monde n'a pas joué le jeu et de nombreux conducteurs d'Uber VTC ont décidé de prendre des passagers dans leurs voitures. Ce a quoi n'ont pas gouté de (très) nombreux internautes. En effet, ceux-ci ont dénoncé cette initiative sur les réseaux sociaux en ajoutant le hashtag #deleteUber (Supprime Uber en français).

Ce manque de discernement de la part d'Uber ne doit cependant rien au hasard. En effet, le patron de la société de VTC, Travis Kalanick, est un proche de Trump. Celui-ci a même été nommé conseiller économique du nouveau président. Bref, Uber est dans de sales draps !