Marine Le Pen souhaiterait interdire le halal et le casher !

URBAN HIT

27 avril 2017 à 12h30 par Florian

La candidate d'extrême droite souhaiterait en effet interdire la production et la vente de produits halal et casher.

Qualifiée pour le second tour, la candidate FN Marine Le Pen, était mardi de visite au marché alimentaire de Rungis. Ainsi et pour l'occasion, celle-ci a déclaré que "l'abattage des animaux de boucherie sans étourdissement préalable, pratiqué dans l'abattage casher comme halal, devrait être interdit".

Arrivée à Rungis dès 6h du matin, Mme Le Pen n'a pas hésité à déclarer : "Quasiment, je crois que 90 % des abattoirs sont halal en Ile-de-France. L'abattage sans étourdissement préalable, je suis désolée, ça devrait faire l'objet d'un étiquetage. D'ailleurs, je pense que l'abattage sans étourdissement préalable, ça devrait être interdit". Des mots houleux qui a bien entendu fait réagir.

Haïm Korsia, le grand rabbin de France, a d'ailleurs été un des premiers surpris par ces déclarations. Celui-ci a tenté de calmer le jeu en déclarant à l'AFP que cette position était "stupéfiante". "Est-ce qu'il y a besoin de lancer de véritables guerres religieuses en France en disant qu'il faut interdire l'abattage rituel juif et musulman ?" s'est-il d'ailleurs interrogé, ne souhaitant pas non plus pousser le débat trop loin.

Les commerçants de Rungis ont d'ailleurs profiter de l'occasion pour montrer leur mécontentement face à cette proposition et à la politique du FN de manière générale en huant la candidate qualifiée au second tour, tout le long de sa visite !