FAITS DIVERS

Marseille : 3 policiers reconnus coupables de graves violences !

08 mai 2020 à 11h15
À Marseille, 3 policiers ont été reconnus coupables de graves violences.

Il y a quelques jours, un réfugié afghan de 27 ans se faisait arrêter par les forces de l'ordre. Celui-ci était accusé d'avoir craché et insulté deux personnes qui ont refusé de lui donner une cigarette. Très vite, l'individu sera alors plaqué contre la voiture avant d'être maîtrisé à l'aide d'une clé de bras. Les trois hommes présents ce jour-là, vont ensuite conduire le pauvre homme à près de 30 kilomètres du lieu d'arrestation avant de le libérer au beau milieu d'un terrain vague.

"J’ai pété un câble, on a fait une énorme boulette, on avait ce gars sur les bras, on ne savait pas quoi en faire" confirme Michel Provenzano, 46 ans, qui l'aurait ensuite battu. Au retour, il aurait ensuite confié à ses collègues se sentir mieux après ce coup de sang. Un faux rapport a ensuite été réalisé, ce qui lui a valu, 4 ans de prison ferme. Le conducteur de la voiture lui, a écopé de 18 mois ferme tandis que la troisième personne, une jeune policière, a écopé d'une peine avec sursis et échappe donc à la prison.