tonimage
tonimage

Mia tabassée à mort dans les toilettes de son école, sa réaction est surprenante après le partage de l'agression (vidéo)

URBAN HIT

6 février 2016 à 18h38 par La rédaction

Le comble de l'humiliation, être passée à tabac dans sa propre école et voir que la vidéo de cette humiliation fait le tour des réseaux sociaux. Il n'en faut pas plus pour traumatiser et faire craquer le plus solide d'entre nous. Heureusement ce n'est pas le cas de Mia, la victime  qui a repris ses esprits et a décidé de relever la tête et de faire de son histoire douloureuse un exemple. Plus jamais ça ! 1509478385_B977756794Z.1_20160203180626_000_GFH64I5KJ.1-0.png L'agression remonte au 27 janvier. Aux Etats-Unis, dans son école de Philadelphie,  Mia est tabassée à mort, dans les toilettes, par quatre jeunes filles. Elle est abandonnée pour morte, inconsciente. Et comble de l'horreur, la vidéo de cet acte odieux est publiée, dans la foulée, sur Facebook. 1120681541_B977756794Z.1_20160203180626_000_GFH64I5K9.1-0 Mia n'est pas du genre à s'apitoyer sur son sort. Bien au contraire, elle a décidé d'utiliser cette dramatique histoire pour la bonne cause. Elle a pris l'initiative de raconter ce qu'elle a vécu et  partager la vidéo, en espérant sensibiliser contre les violences et le harcèlement moral ou physique : « Il y des images qui circulent et qui prouvent ce qui s'est passé. Pourtant, ce n'est pas assez pour punir celles qui ont fait ça, visiblement », raconte-elle notamment. « J'ai perdu connaissance, je n'ai pas pu me défendre. Ces quatre filles étaient plus grandes que moi, et j'ai été agressée juste parce qu'elles ne n'aimaient pas. Pourquoi le harcèlement n'est-il pas considéré comme un acte criminel ?», peut-on également lire. Elle conclut : « Je ne veux pas être une victime, je vais continuer à partager cette vidéo, jusqu'à ce que quelque chose soit faite pour éviter ça ». Un hashtag #TeamMia a d'ailleurs été lancé sur les réseaux sociaux.