tonimage
tonimage

Mort de Jamal Khashoggi : l'Arabie Saoudite aurait utilisé un sosie

URBAN HIT

23 octobre 2018 à 10h07 par La rédaction

Selon certains experts, un homme aurait tenté de se faire passer pour Khashoggi, sortant du consulat.

Incroyable, mais vrai, l'Arabie Saoudite aurait utilisé un sosie de Jamal Khashoggi afin de faire croire au monde entier que ce dernier est ressorti vivant du consulat saoudien à Istanbul. Une preuve qui aurait pu permettre à Riyad de s'en sortir. Cependant, c'était sans compte sur l'enquête approfondie de la Turquie et de la presse qui ont tout balancé, un haut responsable turc parlant même de « tentative de dissimulation ». 

Le sosie en question, Mustafa al-Mdani, est en fait un Saoudien, membre des renseignements arrivés à Istanbul quelques jours avant la date supposée de l'assassinat du journaliste. Il serait ressorti du consulat quelques heures après l'entrée de celui qui est exilé aux Etats-Unis, vêtu des habits du journaliste. 

Selon la Turquie, Khashoggi serait décédé environ 7 à 8 minutes après son arrivée au consulat, visiblement étranglé. Une fois mort, 15 Saoudiens dont un légiste auraient découpé le corps afin de le faire sortir plus facilement du consulat. Suite à quoi, tout ce beau monde est reparti du côté de Riyad via un avion privé. « Nous sommes face à une situation qui a été sauvagement planifiée et des efforts conséquents ont été déployés pour dissimuler ce meurtre », a notamment expliqué Omer Celik, porte-parole du parti au pouvoir en Turquie (AKP). Du côté de Riyad, on parle toutefois d'une opération non autorisée dont le prince MBS n'était pas au courant.