Natation: les organisateurs lui refusent une minute de silence, il plonge... Une minute après tout le monde !

URBAN HIT

21 août 2017 à 11h41 par Florian

Lors des championnats du monde masters, à Budapest, un participant à sauter une minute après tout le monde.

Sa décision fera sûrement parler, mais était très sysmbolique. En effet, à la suite des attentats de Barcelone, un athlète espagnol, Fernando Alvarez, participant aux championnats du monde masters de natation, à Budapest, a demandé aux organisateurs de lui accorder une minute de silence peu avant le départ de sa course. Cependant, ceux-ci ont mystérieusement refusé sa demande. Résultat ? Celui-ci a décidé de protester à sa manière en partant... Une minute après tout le monde ! 

« Ils m'ont dit que ce n'était pas possible, car on ne pouvait pas perdre une minute, a-t-il confié à des médias espagnols. Je n'ai pas bougé, comme quand ils disent ‘garde-à-vous' à l'armée. Je suis parti une minute plus tard. Mais cela m'est égal, je me sentais mieux que si j'avais gagné tout l'or du monde.» a t-il expliqué à la fin de sa course... Qui restera comme l'une des images de cette compétition.