SOCIETE

« Nude », « dick pics » : le sexting explose pendant le confinement en France !

20 avril 2020 à 18h04
Avec le confinement, les pratiques sexuelles évoluent.

Alors que nous sommes tous confinés depuis maintenant près de 6 semaines, les mœurs évoluent. En effet, si les couples semblent les mieux lotis et peuvent profiter du confinement pour se rapprocher sexuellement parlant, les célibataires eux, sont frustrés. Résultat, le sexting évolue et semble prendre de plus en plus d'ampleur. La preuve d'ailleurs, puisque l'émoji pêche, symbole même du message sexy, a vu son utilisation exploser de 46% par rapport au mois dernier. Autre émoji à connaître son heure de gloire ? L'émoji aubergine !

« Le confinement engendre une augmentation du stress et donc une forme d’excitation. Cela augmente la testostérone chez les hommes et les femmes, et cela déclenche ensuite la production de noradrénaline et d’épinéphrine, des stimulants naturels qui produisent de l’énergie, de la concentration, de la motivation et de l’excitation sexuelle » explique ainsi Helen Fisher, chargée de recherches au Kinsey Institute.

En d'autres termes, l'attente et le confinement ont poussé notre sexualité dans ses retranchements. Résultat, nous sommes forcés de trouver de nouvelles manières de se satisfaire. Attention toutefois puisque ces pratiques donnent souvent lieu à des conséquences négatives. Le revenge porn et le slut shaming font fureur en ce moment. Attention donc à ne pas faire n'importe quoi, avec n'importe qui.