Paris et l'Ile-de-France : les jeunes sont de plus en plus pauvres et plus mal logés !

URBAN HIT

2 décembre 2017 à 13h34 par La rédaction

Selon une étude, le revenu des jeunes en île-de-France est inférieur de 40 % au revenu moyen régional

Le niveau de vie, en berne ? En effet, selon une récente étude intitulée Le logement des jeunes dans le parc francilien menée par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme, démontre qu'il est bien compliqué d'être âgé entre 18 et 29 ans et de vivre à Pris, voir même en Île-de-France. En 2013, selon le recensement de la population, « on dénombre 1.965.200 personnes âgées de 18 à 29 ans en Île-de-France », annonce l’étude de l’IAU, soit 16 % de la population. 

Cependant, les choses ont visiblement bien changé en 40 ans. En effet, le revenu des jeunes d'aujourd'hui et bien loin des standards de la région Île-de-France« Leur revenu est inférieur de 40 % au revenu moyen régional en 2013, alors qu’en 1973, cet écart n’était que de 10 % », poursuit ainsi la note, assurant au passage que le coût de la vie n'a en revanche... Pas forcément baissé. Enfin, l’étude pointe que dans le parc social, les studios ne représentent que 8,5 % de celui-ci, les deux-pièces 22 %. De fait, les jeunes se logent en majorité dans le parc locatif libre et meublé (51 % en 1973, 59,5 % en 2013). Au niveau des loyers, leur part prend là encore, une part plus importante qu'il y a de ça 40 ans, puisque celui-ci absorbe désormais 26,2 % des revenus contre 13,1 % en 1973.