tonimage
tonimage

Paris s'engage à ne plus accepter les cirques utilisant des animaux sauvages.

URBAN HIT

14 décembre 2017 à 14h01 par La rédaction

A Paris, les cirques ne devraient plus avoir le droit d'utiliser des animaux sauvages.

Mercredi dernier, les élus de la capitale se sont engagés à l'unanimité à faire de Paris une ville qui n'accepte pas les animaux sauvages dans les cirques. Cependant, cette décision sera soumise à l'approbation de l'Etat. Le débat a été relancé après qu'un tigre se soit enfuit d'un cirque de Paris, avant d'être abattu par son propriétaire un peu plus tard dans la soirée. 



Trois semaines plus tard donc, la ville de Paris a pris la décision de bannir les animaux sauvages des cirques de la capitale. Une décision unanimement saluée par les écologistes, qui, au terme d'un débat passionné sur les animaux sauvages dans les cirques et la maltraitance animale en général ont réussi à convaincre la mairie de Paris assurant tout de même que cette décision, « non-décisionnaire en la matière, s'engage pour une ville sans animaux sauvages dans les cirques, à une échéance à préciser avec l'État et les circassiens ».

« On ne peut pas parler à tout va de biodiversité dans toutes nos délibérations et trouver normal que des espèces hautement menacées d'extinction soient dressées à faire les clowns et enfermées dans des cages exiguës le reste du temps » a également déclaré Yann Wehrling, porte-parole et secrétaire général du MoDem.