Philipp Plein, nouveau roi de la mode se confie sur son incroyable succès !

URBAN HIT

17 janvier 2018 à 16h03 par La rédaction

Le créateur est un homme qui détonne dans le milieu du show-business !

Du bling-bling, des strass, des paillettes, bref, Philipp Plein est un nom et surtout une marque qui cartonne dans me milieu du rap. Validé par Lacrim himself, le créateur a également travaillé avec de nombreux rappeurs américains, tels que Tyga, Future ou encore Teyana Taylo. Récemment interviewé  par le magazine Antidote, Plein est revenu sur son incroyable succès. Punchlines, provoc', le créateur semble d'ailleurs manier l'art de la communication à merveille...

Extraits :

« Mon père m’a toujours dit : "N’achète pas quelque chose que tu ne peux pas payer cash". Aujourd'hui, certains jeunes achètent du Philipp Plein alors qu’ils n’en ont pas les moyens. On peut acheter une télévision et payer plus tard. C’est vraiment dangereux, on vit dans un monde centré sur la consommation, et on se fait manipuler. Pourquoi les gens ont-ils besoin du nouvel iPhone ? L’ancien est trop vieux, il ne marche plus ? 99% des gens suivent la tendance ». 

« J’ai assumé mon identité sans plus me soucier de ce que pensaient ces gens. Ils croient que vous les provoquez parce que vous refusez de vous adapter à leur système. Aujourd'hui je me sers du système, j’en bénéficie tout en le critiquant, et nous faisons beaucoup d’argent grâce à lui ».

« Quand j’ai lancé la marque, je ne pouvais pas vendre de T-shirts noirs : qui les aurait achetés ? Zara en propose pour 20 dollars, et Armani pour 150 parce qu’ils se sont fait un nom. Mais quand on se lance, le seul moyen de vendre est de proposer un produit qu’on ne peut retrouver nulle part ailleurs. Si j’écris “Fuck You All” sur des pulls en cachemire, je peux les vendre pour 3000 dollars, voire 4000, parce que personne d’autre ne le fait. Je suis un rêveur et je crois en mes idées. Sans rêve, on n’a pas de motivation pour se lever, étudier, travailler, s’acharner et vivre ce type de vie. Tout le monde en a, mais si vous ne croyez pas en eux, personne ne le fera à votre place. Il faut vraiment croire en soi, sinon les gens vous rabaissent et vous finissez détruit ».

Un homme sur de lui et visionnaire donc, qui n'a pas fini de surprendre !