SOCIETE

Pornhub, Skype et e-aperitif : comment l'Italie se change les idées pendant le confinement [VIDEOS]

17 mars 2020 à 08h50
En Italie, la jeunesse s'organise tant bien que mal face au confinement décrété.

En Italie, le confinement a été officiellement mis en place le 9 mars dernier. Il aura fallu attendre le 16 mars pour qu'arrive la même mesure en France. Depuis, que ce soit à Rome ou à Milan, les jeunes tentent de faire passer le temps. “Si nous avons autant d’infectés, c’est parce que nous n’avons d’abord pas cru à la dangerosité du virus et que les gens ont continué à se rassembler” aime à rappeler Stella, 27 ans, estimant que si les populations avaient été un peu plus sérieuse, tout cela ne serait pas arrivé.

Il faut dire que depuis près de 10 jours maintenant, la jeunesse vit au rythme du digital et des sorties pour aller acheter de quoi survivre. “Je dors beaucoup le matin, puis j’écoute de la musique, je tchat avec mes ami.e.s et je regarde trois films dans la journée, explique Fabrizio, interrogé par les Inrocks. D'autres en revanche passent plus de temps sur les réseaux. Instagram, Netflix, YouTube... Même Pornhub a réussi à se faire une place de choix puisque le site pornographique a décidé d'offrir sa version premium à tous les Italiens.

D'autres ont décidé de créer l'e-peritivo, l'apéritif en ligne. Une manière de continuer à faire la fête avec ses amis, directement en ligne. “Chaque jour à 18h, il y a une flashmob : les gens sortent à la fenêtre et chantent ensemble. Ça m’a permis de rencontrer des voisins. Mais c’est vrai que chaque opportunité d’aller au supermarché ou de descendre la poubelle est la bienvenue.” ajout Stella. Mais dans tous les cas la situation reste exceptionnelle et parfois difficile à vivre pour beaucoup de personnes, “Savoir qu’on ne peut aller nulle part, c’est difficile psychologiquement. La nuit, j’ai du mal à dormir. Les conséquences de l’enfermement sur le moral nécessitent d’être mieux prises en compte.”

Photos