tonimage
tonimage

Pour s’être défendue face à son violeur, Cyntoia Brown, esclave sexuelle, passera sa vie en prison.

URBAN HIT

22 novembre 2017 à 14h24 par La rédaction

La justice américaine a reconnu Cyntoia Brown, coupable de meurtre.

Cette histoire date de 2004, cependant une enquête réalisée par une chaîne américaine a remis en avant cette affaire... Passée totalement inaperçue en son temps. En effet, en août 2004, Cyntoia Brown 16 ans, se retrouve entre les griffes d'un terrible trafic sexuel, géré par «Kutthroat» («cut-throat», «coupe gorge en français»). Forcée à se prostituer, la jeune fille - qui souffre par ailleurs de problèmes mentaux et du syndrome d'alcoolisme fœtal à cause de l’alcoolisme de sa mère - rencontre un jour, un certain Johnny Mitchell Allen, 43 ans. Celui-ci, l'emmène chez lui et ne souhaite qu'une seule chose : avoir un rapport avec elle. Effrayée par cet homme encore plus étrange que les autres, la jeune femme va tenter, en vain de s'échapper. La situation devient encore plus compliquée après que celle-ci ait découvert une arme à feu chez lui. La nuit venue, étant recluse chez son prédateur, elle se saisit de l'arme et tire une balle. Une balle qui tuera Allen.

Très vite, la jeune femme avoue le meurtre à la police. Quelques mois plus tard, la jeune adolescente se fera juger comme une adulte et sera condamnée à vie pour meurtre et prostitution. Aujourd’hui âgée de 29 ans, la jeune femme n’aura la possibilité de demander sa remise en liberté conditionnelle que lorsqu’elle aura 67 ans. Si nous parlons de cette affaire près de 13 ans après les faits, c'est tout simplement parce que la chaîne Fox 17, est revenue sur cette histoire. Les journalistes ont en effet interviewé Dan Birman, réalisateur d’un documentaire - «Me Facing Life: Cyntoia's Story» - sorti en 2011. L'homme a consacré sept ans de sa vie à ce dossier. Dans son film, il explique que les années d’abus subis par la jeune fille l’ont rendu totalement paranoïaque : « C’est une jeune fille qui est la nouvelle victime de trois générations de violences contre les femmes », commente-t-il ainsi, rappelant qu’en plus de l’adolescente, sa grand-mère et sa mère ont toutes été violées. « Elle n’avait aucune chance ». 



Aujourd'hui, de nombreuses stars ont élevé la voix, suite à ce reportage. Kim Kardashian a ainsi tweeté « Le système a été un échec. Cela me brise le cœur de voir une jeune fille victime d’un trafic sexuel condamnée à la prison à vie pour avoir eu le courage de se défendre ! Nous aurions pu faire mieux et ce qui est juste. J’ai appelé mes avocats hier pour voir ce que nous pouvons faire pour résoudre ça», tandis que Rihanna elle, a déclaré «Avons-nous changé la définition de Justice quelque part ? Parce que… quelque chose est horriblement injuste lorsque le système autorise ces violeurs et enferme la victime à vie. La condamnation de cette enfant est de votre responsabilité et j’espère que vous n’avez pas d’enfants vous-mêmes, parce qu’il pourrait s’agir de votre fille ».