Pour son agression sur le vendeur d'une boutique Ünkut, Rohff écope de 5 ans de prison ferme.

URBAN HIT

27 octobre 2017 à 11h23 par La rédaction

Le tribunal a dénoncé des violences «d'une particulière gravité». En revanche le rappeur n'a pas encore été écroué.

Il fallait s'y attendre. En effet, il y a quelques mois, le rappeur Rohff a été l'auteur d'une terrible agression sur le vendeur d'une boutique Ünkut, marque détenue par son grand rival, Booba. Laissant le jeune homme pour mort, Rohff et sa bande avaient également agressé une jeune femme venue à son secours à l'aide d'une caisse enregistreuse. Jugé pour ces faits, le rappeur vient ainsi d'être condamné à cinq ans de prison ferme. Le tribunal a dénoncé des faits «d'une particulière gravité», une «action collective préméditée d'une grande violence, sans autre mobile établi qu'une démonstration de force» dans le cadre d'une «rivalité» entre rappeurs. Rohff, qui a déjà passé deux mois en prison et plusieurs mois sous bracelet électronique n'a cependant pas été écroué à l'issue de l'audience.


Lors de son procès, le rappeur de 39 ans a avoué avoir cédé à la colère : « J’ai vu rouge, j’ai cédé à la colère ». Rohff, de son vrai nom, Housni Mkouboi, n'a cependant pas donné plus de détails concernant son geste.