tonimage
tonimage

Pour son dernier jour de travail chez Twitter, il désactive le compte officiel de Donald Trump !

URBAN HIT

4 novembre 2017 à 8h19 par La rédaction

Un employé de Twitter a décidé de se farcir Donald Trump.

C'est le genre d'histoire qui se raconte encore trente ans après. En effet, un employé de Twitter, effectuait son dernier jour de travail au sein de l'entreprise, entre le 2 et le 3 novembre. Cependant, avant de partir sans rien dire, cet employé YOLO a décidé de de désactiver le compte officiel du président américain Donald Trump, durant près de 11 minutes ! Une attaque terrible quand on sait qu'l y a deux semaines encore, le président des États-Unis assurait que, c’était grâce à ses tweets qu’il était parvenu au pouvoir :"J’ai des amis qui me disent de ne pas utiliser les réseaux sociaux. […] Mais tweeter, c’est comme utiliser une machine à écrire. Quand [j’envoie un tweet], vous le mettez immédiatement dans votre émission. L’autre jour, j’ai envoyé quelque chose et deux secondes plus tard, je regarde votre émission et on en parle. Mais vous savez, [mes tweets] sont bien ciselés, j’ai toujours été un bon élève, je suis une personne qui se débrouille bien avec ce genre de choses.Et je ne pense pas que je serais là sans les réseaux sociaux, pour être honnête avec vous.".

Si l'ex-employé a été célébré comme un héros, celui-ci risquerait en fait très gros. En effet, son action pourrait être considérée comme un acte de piratage, selon le « computer fraud and abuse act », une loi de 1984 qui ratisse très large. Le conseil de plusieurs juristes à l’activiste : embauche un avocat.