tonimage
tonimage

Pourquoi cet homme de 38 ans, père de deux enfants a été tué de trois balles dans la tête ?

URBAN HIT

10 mars 2016 à 14h04 par La rédaction

Ce mercredi, un père de famille de 38 ans a été tué de trois balles dans la tête sur un parking de la ville de Gonesse

5611973_96768164-e61c-11e5-bb9b-f1526af3990f-1_545x460_autocrop De nombreux policiers étaient présents ce mercredi matin vers 10h30 à Gonesse. Une bâche noire recouvrait le corps de cet homme de 38 ans, père de famille qui a été froidement exécuté de trois balles dans la tête. Les tueurs ont pris la fuite. Le quartier de la Fauconnière, à Gonesse est sous le choc après ce terrible meurtre qui a eu lieu sur un parking. Les riverains se rassemblent tous pour soutenir la famille de la victime. L'homme avait rendez-vous sur le parking avant de se faire tuer. Une voiture approche, il monte du côté passager. Puis, d'après les différents témoignages recueillis, une autre voiture fait son apparition et stationne près de l'abribus. Le conducteur reste à bord tandis que le passager descend et se dirige vers l'autre voiture où se trouve le père de famille.

Tué dans une voiture

En quelques secondes, l'homme ouvre le feu à plusieurs reprises puis quitte les lieux en se dirigeant vers les Marroniers. Les deux meurtrier partent en voiture du côté de la rue Maurice-Meyer et brûlent leur voiture pour ne laisser aucune trace. Une autre voiture les attendait et les individus ont pu disparaître rapidement. Wilfrid, atteint de trois balles dans la tête (peut-être d'une quatrième dans le dos) a pu s'extraire de la Mégane rouge avant de mourir. L'homme, un père de deux jeunes enfants de 1 à 3 ans venait d'ouvrir un salon de coiffure dans l'avenue Pierre-Semard, à Arnouville. Il avait aussi ouvert un restaurant. Il avait tout de même fait affaire à la justice et condamné à six ans de prison pour implication dans un trafic de cocaïne avec la Martinique. Il a finalement fait 3 ans de prison à Pontoise.