Première mondiale : des médecins réussissent une greffe de pénis et de scrotum !

URBAN HIT
Crédit: Handout / Johns Hopkins Medicine / AFP

24 avril 2018 à 10h39 par La rédaction

Cette opération a été réalisée sur un militaire américain blessé par une bombe en Afghanistan.

Grièvement blessé en Afghanistan après l'explosion d'une bombe, un soldat américain - qui a préféré garder l'anonymat - a en effet subi la toute première greffe de pénis et de scrotum de l'histoire ! Visiblement très heureux, celui-ci a assuré se sentir à nouveau normal. Une sensation qu'il a perdu il y a de ça quelques années déjà. Ses nouveaux attributs proviennent d'un homme décédé et devraient à nouveau fonctionner sous peu : « Nous sommes optimistes sur le fait qu’il retrouvera des fonctions sexuelles et urinaires presque normales, suite à une convalescence totale » a ainsi déclaré le docteur W.P. Andrew Lee.

L'homme, qui a également perdu ses testicules, n'en aura cependant pas de nouvelles, et ce, par pure question éthique : « Nous avions pris la décision, en amont du programme, de ne pas greffer de tissu germinal, c’est-à-dire de ne pas transplanter de tissu qui produise du sperme parce que cela soulèverait un certain nombre de questions éthiques ». Selon les médecins cependant, le patient devrait retrouver quelques sensations assez rapidement et pourrait uriner de manière normale d'ici à quelques semaines avant de peut-être pouvoir avoir une érection.

Avant ça, seules quatre greffes du pénis ont été réalisées dans le monde. Deux en Afrique du Sud, une aux Etats-Unis et une en Chine qui a finalement été "invalidée" puisque le poids psychologique était trop important pour l'homme en question et sa femme.