R.Kelly : illettré, il esquive ses procès pour agressions sexuelles

URBAN HIT

2 mai 2019 à 7h29 par La rédaction

L'acteur a décidé de ne pas se rendre à ses audiences.

Reconnu coupable d'avoir ignoré plusieurs convocations adressées par la justice à son encontre, R.Kelly affine sa défense. Ses avocats, Zaid Abdallah et Raed Shalabi sont ainsi montés au créneau, avançant l'illettrisme du chanteur pour justifier sa décision de ne pas se joindre aux multiples débats ayant pris part sur son affaire. Selon eux, il n'aurait pas été en mesure de présenter une défense et des arguments acceptables, tout simplement, car il ne sait pas lire.

Résultat, celui-ci n'aurait pas toutes les cartes du dossier entre ses mains. Mais ce n'est pas tout. Selon ses conseils, les courriers adressés par la justice à leur client, lui ont été adressés alors que ce dernier se trouvait derrière les barreaux pour défaut de paiement de pension alimentaire. Des problèmes de lecture dont le chanteur ne s'est d'ailleurs jamais caché. Selon lui, il aurait appris à déchiffrer les lettres grâce aux SMS de sa fille.

Sous le coup de 10 chefs d'accusation pour agression sexuelle, R.Kelly est en mauvaise posture. Son attitude hautaine, comme en témoigne sa réaction au moment de sa condamnation par défaut (« Nous n'avons que faire de ce procès ») pourrait lui jouer de mauvais tours. La justice elle, continue d'enquêter et travaille ainsi à réunir le plus de preuves possible afin de faire tomber l'ancienne star, taclée et critiquée de toutes parts depuis la parution du documentaire polémique « Surviving R.Kelly ».