PEOPLE

Règlement de comptes : Mujdat Saglam, placé en garde à vue

27 février 2020 à 07h58
Mujdat Saglam s'est retrouvé en garde à vue à cause d'un règlement de comptes qui a failli mal tourner.

Il y a quelques jours, Milla Jasmine et Mujdat Saglam nous faisaient rêver en direct de Marrakech. Aujourd'hui, nous apprenons que le mec à Milla aurait eu de graves ennuis avec la justice après qu'il se soit retrouvé impliqué dans un règlement de comptes en compagnie de ses deux frères. Selon le Parisien, c'est le 7 février dernier, aux alentours de 19h30 que lui et ses frères se seraient donnés rendez-vous sur le parking d'un McDonald's de Grigny, dans le 91.

Un coup de feu aurait alors été tiré. Une douille a bel et bien été retrouvée sur place, mais les autorités l'ont confirmé, personne n'a été blessé. Selon le parquet d'Evry-Courcouronnes, ces tensions auraient en fait eu lieu à la suite d'un litige commercial. "Une rixe a éclaté ce soir-là entre deux familles rivales de Grigny, dont celle de Mujdat et la famille F., originaire du quartier de la Grande Borne", affirme ainsi le journaliste du Parisien, avant de continuer, "Les frères F., bien connus des policiers locaux, ont sollicité l'entreprise de bâtiment des Saglam pour réaliser des travaux dans un établissement de Grigny, non loin du McDonald's. Mais ces travaux auraient pris du retard."

Voir cette publication sur Instagram

Happy Valentine Day 🌹❤️🌹@millajasmineoff

Une publication partagée par Müjdat Saglam (@mujdat_saglam) le

Les frères concernés auraient alors craqué et ce seraient rendus auprès de Mujdat et ses frères afin de réclamer la somme de 500.000 euros d'arriérés de paiement. Bien évidemment, ces derniers ont refusé de payer et le frère de Mujdat se serait alors saisi d'une arme avant de tire en l'air afin de faire fuir les deux frères et la vingtaine de personnes qui les accompagnaient. Remis en liberté depuis, Mujdat a toutefois passé quelques heures en garde à vue du côté du commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne) après une altercation.