Scandale : les français sous le choc des images insoutenables de maltraitance animale dans un abattoir, fermé par les autorités (vidéo)

URBAN HIT

30 mars 2016 à 8h20 par La rédaction

Encore une fois les caméras ont parlé


8200219

Ce mardi 29 mars, l'association L214 a diffusé une vidéo filmée dans un abattoir des Pyrénées-Atlantique. Face à la violence des employés envers les animaux, l'abattoir a été contraint de fermer ses portes. "Les faits se déroulent au sein d'une entreprise de découpe de viande mettant en avant le bio et le label rouge : l'abattoir intercommunal de Soule, situé dans la petite ville de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques), au c�?ur du Pays basque" nous explique le journal Le Monde qui a diffusé les images.

La vidéo, tournée en caméra cachée témoigne d'une extrême violence envers les animaux, de plus les pratiques d'abattages de veaux, de bovins et d'agneaux de lait sont illégales et d'une violence qui laisse sans voix.

Qu'est ce qu'un abattoir Bio ?


Pour avoir la certification Bio, un abattoir doit respecter un certain nombre de règles spécifiques et le personnel doit suivre une formation particulière.

  • Un animal ne doit pas subir de stimulation électrique

  • L'administration de calmant est interdite

  • La souffrance de l'animale doit être réduite au minimum

  • L'animal doit se nourir de produit issues de l'agricultire biologique


Il suffit de regarder les 5 premières secondes de la vidéo pour se rendre compte qu'aucune de ces règles ne sont respectées.

Des images choquantes


"Des employés qui commencent les opérations de découpe des pattes et de la tête sur des bêtes encore vivantes ; des salariés qui frappent ou assomment à l'aide de crochets des ovins pas complètement étourdis ; d'autres qui poussent des bovins en leur assénant des coups d'aiguillon électrique sur la tête ; ou encore un agneau écartelé vivant" décrit Le Monde.

Attention, certaines images de cette vidéo peuvent choquer !


https://youtu.be/yHEa_copFVo

L'association L214 porte plainte contre l'abattoir auprès du Tribunal de Grande Instance de Pau "pour des faits de maltraitances, de sévices graves et d'actes de cruauté et dépose un référé expertise auprès du tribunal administratif de Pau pour faire la lumière sur la responsabilité des services vétérinaires qui n'ont pas identifié ou stoppé les infractions flagrantes captées sur les vidéos" déclare l'association sur son site internet.

L'abattoir de Soule ferme ses portes "pour une durée indéterminée"


Michel Etchebest, le Maire de Mauléon annonce "la fermeture de l'abattoir pour une durée indéterminée, à titre conservatoire". La fermeture permettra une enquête minutieuse sur l'abattoir et les pratiques utilisées par ces fils de pu** d'abatteurs. Le Maire demande au directeur de l'abattoir "de prendre sur-le-champ toutes les mesures et sanctions adéquates envers les auteurs de ces actes, sans préjuger des sanctions ou mesures plus importantes à venir". L'entreprise emploie 37 personnes dont 13 abatteurs.

Gérard Clémente, le Directeur de l'abattoir assure avoir déjà la mise à pied sous la main pour les deux abatteurs concernés, "mais au-delà des mesures qu'on va prendre, c'est une tache indélébile, pour l'abattoir, pour tout le monde". Effectivement, il n'est pas sûr que les clients soient au rendez-vous le jour de l'ouverture...

"Je suis effondré, catastrophé, après le visionnage des vidéos. Je suis très souvent dans mon abattoir, j'ai essayé d'améliorer les conditions d'abattage depuis des années, et là, on tourne le dos, et des employés frappent les bêtes. On est cuits" déclare le directeur au Monde.