Sécurité routière : refuser la priorité à un piéton va coûter très cher !

URBAN HIT
Crédit: Pixabay

19 septembre 2018 à 10h18 par La rédaction

Le gouvernement a décidé de faire plus en matière de protection des piétons.

Le gouvernement a décidé de se montrer impassible quant aux incivilités routières. Résultat, si vous étiez amenés à ne plus respecter la priorité à un piéton (selon  l'article R.415.11, "tout conducteur est tenu de céder le passage au piéton s'engageant régulièrement dans la traversée d'une chaussée ou manifestant clairement l'intention de le faire"), vous perdrez six points sur votre permis, contre quatre il y a encore quelques jours. La constatation par vidéo-verbalisation fera également son apparition, vous ne pourrez donc échapper à pas-grand-chose ! 

D'autres mesures sont également en préparation et devraient permettre de faciliter la vie des piétons. L'aménagement des passages protégés censé améliorer la visibilité de ces derniers ainsi que la mise en place d'une ligne au sol indiquant l'endroit précis ou les véhicules doivent s'arrêter sont ainsi à l'étude. Enfin, afin de lutter contre l'alcoolémie au volant, l'usage de l'éthylotest anti-démarrage va être déployé. En 2017, 519 piétons ont perdu la vie, fauchés par des véhicules alors qu'ils avaient la priorité.