Séisme en Corée du Nord, possiblement dû à une explosion causée par les essais nucléaires.

URBAN HIT

23 septembre 2017 à 14h53 par Florian

La nature exacte du séisme reste inconnue mais les doutes sont portés vers un nouvel essai nucléaire.

En Corée du Nord, un séisme de magnitude 3.5 a été enregistré. Le souci étant que celui-ci soit intervenu au moment où la communauté internationale redoute un nouvel essai nucléaire nord-coréen. D'ailleurs, la communauté internationale se pose désormais des questions puisque l'épicentre de cet événement naturel est localisé à quelques 20 kilomètres d'un site nucléaire nord-coréen. Selon un communiqué de l’USGS, la profondeur du séisme est estimée à 5km : « Cet événement est survenu dans la zone des précédents essais nucléaires nord-coréens », précise le communiqué de l’USGS, soulignant : « nous ne pouvons confirmer de manière certaine à cette heure la nature (naturelle ou provoquée par l’homme) de l’événement ». Le Service sismique chinois CENC lui, parle d'un séisme lié à une explosion, tandis que de son côté, l’Agence météorologique de Corée du Sud (KMA) a estimé qu’il s’agissait samedi d’un « tremblement de terre naturel: il n’y a aucune possibilité qu’il puisse s’agir d’un séisme artificiel ».

Voilà en tout cas une nouvelle qui ne devrait pas arranger le cas de la Corée du Nord. En effet, si ce séisme s'avère être la cause des essais nucléaires répétitifs du régime de Pyongyang, nul doute que celui-ci serait une énième fois pointée du doigt. Dans un contexte déjà assez tendu, on se doute que cela fasse un peu... Tâche.