Selon Macron, "certains feraient mieux" de chercher du travail que de "foutre le bordel" !

URBAN HIT

5 octobre 2017 à 11h34 par La rédaction

Une nouvelle fois, notre Président de la République s'est un peu laissé emporter.

Ce n'est pas la première fois que le président se laisse aller à une petite pique. Ainsi, à l'occasion d'une visite dans un centre de formation aux travaux publics à Égletons (Corrèze), le président a déclaré : "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils ne peuvent pas avoir des postes.Une petite phrase qui n'était pas sensée être captée, cependant (et une fois de plus), les caméras de BFM TV traînaient par là.

La visite du président avait en fait été perturbée par le rassemblement d’une petite centaine de salariés et ex-employés licenciés de l’équipementier automobile GM&S. Un peu plus tard au cours de la visite, le président de la région Nouvelle-Aqsuitaine, se serait directement plaint au président de ne pas réussir à trouver de candidats pour des emplois dans une fonderie située à quelques kilomètres de là. Il n'en fallait pas plus pour agacer Emmanuel Macron : "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas. Parce qu’il y en a qui ont les qualifications pour le faire et ce n'est pas loin de chez eux, on en parlait avec le préfet."

Quelques secondes après, ce dernier tempère ses propos : "On ne règle pas le problème d’une manière forcée, c’est un problème de culture. Il faut qu’on repense notre relation au travail." Bien entendu, le mal était déjà fait et tout le monde lui est tombé dessus.