tonimage
tonimage

Selon une étude, les balles en caoutchouc tuent 1 personne sur 37 !

URBAN HIT

19 décembre 2017 à 12h44 par La rédaction

Les chercheurs appellent également à limiter l'utilisation de ce type de balle.

Une récente étude menée par des experts américains, assure qu'une personne sur 37 meurt après avoir été la cible d'un tir effectué via une arme de type flashball. Publiée mardi dans la revue médicale britannique BMJ Open, cette étude assure que la majorité des victimes sont des jeunes adultes et adultes nés en 1990 et 2007 (manifestations, émeutes, événements sportifs, mutineries, arrestations…). Sur 1.984 cas de blessés, 53 personnes (3 %) « sont mortes des suites de leurs blessures », avec plaie ouverte pour plus de la moitié d’entre elles (56 %) et contusion pour près d’un quart (23 %).

Parmi les blessés, les dégâts corporels sont très importants puisque 71% des blessés graves, sont fréquemment touchés « à l’épiderme ou aux extrémités » (mains et pieds), tandis qu'une personne sur six devient très souvent, infirme. Les gens venant de pays comme l'Israël, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Turquie, l’Inde, le Népal et la Suisse seraient d'ailleurs les plus touchés ! Face à la hausse de ce type d'accidents, les chercheurs appellent à la réglementation de ce type d'armes et de balles : « Ce type de balles, en particulier, devrait faire l’objet de restrictions (…) Il y a urgemment besoin d’établir des lignes directrices internationales (…) pour empêcher des blessures, des infirmités et des morts inutiles » ont-ils ainsi argumentés, espérant se faire entendre.