SOCIETE

Smartphone : un étudiant passerait 3 mois par an sur son téléphone

02 janvier 2020 à 11h14
20% de jeunes passent entre 6 heures et plus, par jour, sur leur téléphone.

Une récente étude réalisée par la SMEREP tend à prouver que 20% des étudiants passeraient entre 6 heures et plus, le nez collé à leur smartphone. Un chiffre ahurissant, qui donne très clairement le vertige. Et pour cause, cela représente 2190 heures par an, soit l'équivalent de 91 jours. Il ne sera d'ailleurs par surprenant d'apprendre que ce sont les réseaux sociaux qui récoltent la palme des applications les plus utilisées, Snapchat, Instagram et Facebook.

6 heures par jour sur un smartphone, les chiffres qui font peur

Bien entendu, ces heures sur un smartphone influent directement sur notre moral et notre santé mentale. Pour Hadrien le Roux, directeur de la SMEREP, le constat d'échec est total. « Le smartphone est devenu en quelques années une véritable extension de notre cerveau, et sa consultation commence dès le saut du lit pour la majorité des étudiants, mais également pour une grande partie de la population. » Une situation inquiétante qui « commence de plus en plus tôt ! »

Toujours d'après Hadrien le Roux, il faut revoir en profondeur notre rapport au smartphone. « Notre société qui doit repenser son rapport aux écrans dans son ensemble. Il nous parait ainsi indispensable d’intégrer les problématiques liées au numérique et aux smartphones à des réflexions sociétales plus globales dans le but de prévenir, sensibiliser et éduquer les jeunes et la sphère éducative sur les bonnes pratiques liées au digital. »