Uber entame sa transition sans chauffeur et commande 24.000 véhicules autonomes.

URBAN HIT

21 novembre 2017 à 10h03 par La rédaction

Les chauffeurs Uber pourraient bientôt être remplacés par des véhicules autonomes.

1,5 million de chauffeurs travaillent directement avec Uber et ceux-ci peuvent commencer à trembler. En effet, lundi 20 novembre, Volvo a annoncé en grande pompe qu'il allait vendre pas moins de 24.000 véhicules autonomes à Uber, le leader mondial du VTC. Pour être un peu plus précis, Volvo, qui appartient au groupe chinois Geely, a annoncé qu’il livrerait à Uber des SUV XC90 entre 2019 et 2021, aux termes d’un accord non exclusif signé en 2016. De fait, Uber pourrait se tourner vers d'autres fournisseurs, et ce, assez rapidement. 

Miné par les scandales à répétition, qui ont d'ailleurs mené le fondateur d'Uber, Travis Kalanick à la démission, l'entreprise de VTC reste bien apprécié des investisseurs. Aujourd'hui, Uber est valorisé à 70 milliards de dollars, et ce, malgré des pertes avoisinant les 500 millions par trimestre. Histoire de se renflouer l'entreprise fait donc le parie de l'autonomie. Aujourd'hui, Uber touche entre 20 et 35 % de chaque course  le reste va au chauffeur. Si elle parviennait à les remplacer par la machine, sa rentabilité exploserait.