Uber : la voiture qui a renversé un piéton aurait "choisi" de ne pas l'éviter

URBAN HIT
Crédit: Gene J. Puskar/AP/SIPA

8 mai 2018 à 11h45 par La rédaction

Une voiture meurtrière, vraiment ?

Au mois de mars aux Etats-Unis, une voiture autonome Uber écrasait une femme de 49 ans. Après enquête, les forces de l'ordre ont finalement découvert quelque chose d'incroyable : la voiture aurait décidé de ne pas la contourner. En effet, il s'avère que les capteurs auraient effectivement détecté du mouvement mais le logiciel développé par Uber aurait décidé de ne pas directement réagir. Cette décision est le fruit d'une erreur humaine qui a programmé la voiture pour ignorer les "faux positifs" - exemple, un papier journal qui vole ici et là, au milieu de la route et qui ne vaut pas la peine d'être évité : « Le réglage était trop fort, et la voiture n’a pas réagi assez vite ».

Après cet incident, l'Etat d'Arizona a demandé à l'entreprise de ne plus faire rouler de tels véhicules autonome, au nom de la sécurité publique.