tonimage
tonimage

Uber perd officiellement le droit d'exercer à Londres !

URBAN HIT

22 septembre 2017 à 13h20 par Florian

UBER a fait appel et pourra encore faire rouler ses voitures tant que les procédures d'appel n'auront pas été étudiées.

Nouveau coup dur pour Uber. En effet, la compagnie de VTC ne pourra plus opérer dans les rues londoniennes à partir de l'expiration de sa licence, qui aura lieu le 30 septembre prochain. En effet, c'est la régie des transports en commun de Londres, Transport of London (TfL) qui l'a annoncé : « TfL conclut qu’Uber Londres n’est pas apte à détenir une licence d’exploitation de chauffeurs privés », a notamment expliqué l’autorité dans un communiqué. Cependant, l'entreprise américaine a fait appel et ses voitures pourront encore rouler jusqu'à l'étude de l'affaire. En effet, cette décision concerne plus de 40 000 chauffeurs dans la capitale britannique, on imagine aisément qu'ils en aient gros sur la patate. Le maire de Londres lui, a approuver cette décision.

Cette décision s'explique ainsi par le fait que les autorités londoniennes souhaitaient obtenir plus d'argent de la part de l'entreprise américain. Transport for London a publié, lundi 18 septembre, ses nouveaux tarifs permettant d’obtenir une licence et UBER aurait du payer 2.9 millions de livres, contre 2 826 livres il y a 10 ans. Le groupe, qui a encore perdu plus de 600 millions de dollars au deuxième trimestre, doit également affronter des enquêtes judiciaires sur des soupçons de corruption de responsables étrangers. Bref, UBER va mal.