Un adolescent de 17 ans a été frappé à mort et jeté sur la chaussée

URBAN HIT

31 mars 2016 à 10h30 par La rédaction

Le corps sans vie d'un adolescent de 17 ans a été retrouvé sur le bord de la chaussée à Montpellier (Hérault)


5674165_18_545x460_autocrop

Lors du drame, le jeune homme était accompagné d'un ami, âgé de 21 ans qui a été blessé. Il était présent à côté du corps lorsque les secours sont arrivés sur les lieux. Hospitalisé, ses jours ne sont pas en danger et la police attend de pouvoir l'interroger pour y voir plus clair dans cette tragique histoire. Les deux jeunes hommes sont originaires d'une petite villes aux abords de Béziers. Très vite identifié, le corps de l'adolescent a été autopsié : il ne présente aucune marque de balles ou d'arme blanche. Il a donc été battu à mort puis jeté de la voiture. Il présente de nombreuses traces de coups au visage et au torse. "Les premières constatations n'ont pas permis de relever de trace de blessure par balle, ni par arme blanche, confie un proche de l'affaire. Il semble avoir été battu à mort".

Les victimes connues des services de police


Le jeune homme de 17 ans était connu des services de police pour une affaire d'usage de drogue, ainsi qu'une affaire de m�?urs et de violences volontaires lorsqu'il était âgé de 12 ans. Son ami hospitalisé a aussi un petit casier pour violences, dégradations, vol et usage de drogues.

Le procureur de la République de Montpellier a ouvert une enquête pour "enlèvement et séquestration suivie de mort". Le début de l'enquête révèle que les deux amis auraient été "pris en charge" ce mardi soir par trois individus à Montpellier. Ces mêmes personnes les auraient reconduit l'adolescent décédé et son ami à la cité Astruc. "Il faut rester prudent, poursuit la même source. Certes, cela s'apparente à un règlement de comptes, mais il est trop tôt pour pouvoir l'affirmer". Effectivement, on ne sait pas aujourd'hui s'il s'agit d'un règlement de compte ou de violences gratuites.