Un banquier a escroqué sa cliente, d'une importante somme d'argent parce qu'elle est soit-disant raciste

URBAN HIT

30 juillet 2017 à 20h44 par Florian

Interrogé par la police, ce jeune banquier a avoué avoir craqué face aux multiples propos racistes tenus par sa cliente.

Il a craqué. En effet, un jeune banquier a avoué à la police avoir totalement craqué face à sa cliente, une octogénaire, raciste au plus haut point. Selon lui, ses propos insoutenables et répétitifs l'ont mené à bout. Pour se venger, celui-ci s'est donc mis en tête de l'escroquer. 400.000 euros plus tard, le jeune homme s'est fait attraper et sera jugé en août au tribunal de Bobigny. Selon son avocat, « Plusieurs éléments se sont ligués contre lui : une surcharge de travail, le fait qu’il ne se sentait pas considéré par sa hiérarchie et les propos racistes et islamophobes tenus selon lui par sa cliente, alors que lui et sa famille sont musulmans ».


L'enquête a démarré après que le directeur de l'agence LCL pour laquelle ce banquier de 27 ans travaillait se soit inquiété d'une changement d'adresse inattendu. Face à ses questions, celui-ci a donc appelé la vieille dame qui n'avait en fait pas changé d'adresse. Cette mystérieuse adresse menait en fait à un appartement que le banquier a acheté grâce à l'argent de cette vieille femme. Là-bas, 36.000 euros en lingots d'or ont été découverts. Placé en garde à vue, celui-ci a tout avoué dès la première seconde. Il sera jugé pur escroquerie et blanchiment d'argent.