Un homme condamné à 2 ans de prison pour s'être fait passer pour une victime du Bataclan !

URBAN HIT

6 décembre 2017 à 11h50 par La rédaction

Âgé de 29 ans, cet ambulancier était jugé vendredi dernier pour tentative d'escroquerie.

Vendredi dernier, la 6ème chambre correctionnelle de tribunal de grande instance de Versailles a condamné Cédric R. à 2 ans de prison dont 18 mois avec sursis et à 2 ans de mise à l'épreuve pour tentative d'escroquerie. En effet, cet ambulancier de 29 ans a tenté de se faire passer pour victime des attentats du 13 novembre 2015. Celui-ci a également été condamné à suivre des soins psychologiques et à verser un euro symbolique à une association représentant les victimes de ce même attentat. Celui-ci avait ainsi inventé une histoire au cours de laquelle une femme enceinte avait pris plusieurs balles à sa place. Après un mois d'incarcération, l'accusé a exprimé ses regrets assurant "avoir réfléchi". "Je me suis caché derrière un mensonge pour paraître plus important ou pour être mieux" a-t-il également déclaré.

Celui-ci a également raconté avoir voulu se rendre sur place après avoir entendu le bruit des explosions. "J'ai pris ma voiture, j'ai foncé là-bas pour aider, pour porter assistance" déclare-t-il, embarqué dans une "mécanique d'engrenage dont il est difficile de s'extraire". Le lendemain, le jeune homme revient sur les lieux du drame et rencontre une victime : "Je voulais être là, lui parler, je lui ai dit que j'y étais aussi" a-t-il déclaré au tribunal. Il rencontre d'autres victimes, et s'invente ainsi sa propre histoire. Sa demande d'indemnisation aurait ainsi été motivée par le fait que les autres victimes l'aient poussé à le faire : "À cette époque-là, je n'allais pas bien du tout, je me sentais seul. J'ai trouvé un sentiment d'appartenance auprès d'un groupe dans lequel j'étais bien. Je cherchais de la reconnaissance" explique-t-il, réfutant la thèse de l'enrichissement personnel.