tonimage
tonimage

Un ours polaire à l'agonie devient le symbole du réchauffement climatique.

URBAN HIT

12 décembre 2017 à 13h13 par La rédaction

Amaigri, marchant sur une banquise depuis bien longtemps disparue de l'arctique, cet ours polaire est devenu le symbole de la lutte contre le réchauffement climatique.

Explorateur spécialisé dans les régions polaires, Paul Nickeln est en train de faire parler de lui pour une vidéo absolument incroyable. En effet, ce reporter a immortalisé la lente agonie d'une ourse polaire sur l'île de Baffin, situé dans l'archipel arctique du Canada. Relayé sur son compte instagram, cette vidéo prend aux tripes : corps déformé, malade, amaigri, affamé, il semble souffrir le martyre. Un spectacle que le photographe explique par le manque de nourriture notamment dû à la fonte des glaces, causée bien entendu par le réchauffement climatique.

Un triste spectacle que le photographe explique simplement par le manque de nourriture dû à la fonte des glaces, elle-même causée par le réchauffement climatique...  "Quand les scientifiques disent que les ours polaires disparaîtront au cours des 100 prochaines années, je pense à la population mondiale de 25 000 ours qui meurent de cette manière […] La vérité est que si la Terre continue à se réchauffer, nous perdrons des ours et des écosystèmes polaires entiers ", écrit-il notamment sous ses images.

Le photographe a également tenu à assurer qu'il n'y a malheureusement pas de Happy End. En effet, lui et son équipe n'ont pas pu sauver l'animal, se contentant simplement de documenter sa lente agonie. "Ce gros mâle n’était pas vieux et il est certainement mort dans les heures ou les jours qui ont suivi ce moment. Mais il y a des solutions. Nous devons réduire notre empreinte carbone, manger de la nourriture saine, arrêter de couper nos forêts et commencer par mettre la Terre à l’honneur", conclut notamment Paul Nicklen.

My entire @Sea_Legacy team was pushing through their tears and emotions while documenting this dying polar bear. It’s a soul-crushing scene that still haunts me, but I know we need to share both the beautiful and the heartbreaking if we are going to break down the walls of apathy. This is what starvation looks like. The muscles atrophy. No energy. It’s a slow, painful death. When scientists say polar bears will be extinct in the next 100 years, I think of the global population of 25,000 bears dying in this manner. There is no band aid solution. There was no saving this individual bear. People think that we can put platforms in the ocean or we can feed the odd starving bear. The simple truth is this—if the Earth continues to warm, we will lose bears and entire polar ecosystems. This large male bear was not old, and he certainly died within hours or days of this moment. But there are solutions. We must reduce our carbon footprint, eat the right food, stop cutting down our forests, and begin putting the Earth—our home—first. Please join us at @sea_legacy as we search for and implement solutions for the oceans and the animals that rely on them—including us humans. Thank you your support in keeping my @sea_legacy team in the field. With @CristinaMittermeier #turningthetide with @Sea_Legacy #bethechange #nature #naturelovers This video is exclusively managed by Caters News. To license or use in a commercial player please contact info@catersnews.com or call +44 121 616 1100 / +1 646 380 1615”

Une publication partagée par Paul Nicklen (@paulnicklen) le