Un politicien anti-lgbt démissionne après avoir été surpris en plein rapport sexuel avec un autre homme.

URBAN HIT

23 novembre 2017 à 7h15 par La rédaction

États-Unis : un élu anti-LGBT démissionne après avoir été surpris en plein rapport avec un homme.

Il y a quelques mois, Wesley Goodman, élu républicain de l'Ohio et fervent opposant au mariage pour tous, a été surpris dans son bureau en plein rapport homosexuel. Soucis ? Celui-ci s'est toujours fermement battu contre la cause LGBT, prônant par ailleurs, la forme d'union, celle qui est selon lui, "classique et naturelle". Comme il l'expliquait encore récemment, le mariage homosexuel est une très mauvaise idée : "Les familles saines, dynamiques, prospères et axées sur les valeurs sont la source de la fière histoire de l’Ohio et la clé de la grandeur future de cet État. Les idéaux d’un père et d’une mère aimants, d’un mariage naturel et d’une communauté bienveillante méritent d’être poursuivis et protégés.". Cependant, après ce scandale, celui-ci a été obligé de remettre sa démission.



Marié à une femme, responsable d’une organisation anti-avortement, Goodman s'est donc de nouveau retrouvé sous les feux de la rampe. De nouveau, car selon certaines informations celui-ci aurait envoyé des photos de lui nu, à un jeune homme de 16 ans. Malgré ce bad-buzz, l'homme a réussi à se faire élire dans l'Ohio... Avant d'être finalement rattrapé par son adultère. "Je regrette sincèrement que mes choix et mes actions m’aient empêché de servir mes électeurs et notre État d’une manière qui reflète les meilleurs idéaux du service public. Je suis désolé pour les personnes que j’ai laissé tomber.". Aujourd'hui, son compte twitter et son site personnel sont inaccessibles.