FAITS DIVERS

Un réseau « Uber shit » démantelé par la justice

14 août 2020 à 09h52
En Bretagne, un réseau de trafic de drogue a été démantelé.

En Bretagne, plus précisément dans les Côtes d’Armor et le Finistère, un réseau de vente de résine de cannabis a été démantelé. En tout et pour tout, ce sont cinq personnes qui ont été condamnées par la justice, l'homme à la tête du réseau écopant de la plus lourde peine, 7 ans de prison. Une annonce effectuée par le procureur de la République adjoint Eric Calut, qui a d'ailleurs confirmé que la société générait un important chiffre d'affaires.

Selon lui, cette entreprise baptisée « Uber Shit » opérait sur l'ensemble de la Bretagne et allait s'approvisionner dans les Pays-de-la-Loire. La société était dirigée par un homme de 38 ans. Sa petite-amie a écopé de six mois de prison avec sursis tandis que deux préparateurs de commandes âgés de 19 et 20 ans, ont écopé de deux ans de prison.

« Uber Shit » opérait sur les réseaux sociaux, via Snapchat et Telegram notamment. Les clients passaient commande en ligne et étaient ensuite directement livrés à domicile. Plus de 400 personnes se seraient connectées aux comptes « Uber Shit 22 ». Un phénomène qui a pris de l'ampleur avec le confinement et qui, depuis, continue de déferler sur l'ensemble du territoire.