tonimage
tonimage

Un viol retransmis en direct sur Périscope ?

URBAN HIT

16 mars 2017 à 12h49 par La rédaction

Une enquête est en cours pour savoir si oui ou non un viol a bien été retransmis en direct sur Périscope.

Cette sombre histoire présente un cocktail détonnant : alcool, drogue, sexe et réseaux sociaux. En effet, lundi dernier, un jeune femme s'est présentée à la police de Limoges affirmant avoir été victime d'un viol. La scène aurait selon t-elle été retransmise en direct sur l'appli Périscope : "Nous sommes dans le cadre d'une enquête de flagrant délit et la qualification sur laquelle nous travaillons à cette heure est celle de séquestration et viol" a ainsi expliqué la police. D'après les autorités, les personnes concernées seraient "des jeunes en rupture, complètement accros à tous ces réseaux de nouvelle génération du type Snapchat et Périscope qui se filment partout, tout le temps en quête d'audience, dans une sorte de confusion entre réalité et fiction". D'après les premières infos de nombreuses vidéos de la scène ont tourné cependant la plus part d'entres elles sont d'ores et déjà effacées. D'après la police toujours, près de 8.000 personnes auraient regardé la scène en direct. Parmi c'est 8.000 personnes, seule une seule aurait eu la décence d'alerter les autorités. Le lien entre l'appel et l'affaire en cours vient seulement d'être établi ainsi l'enquête va enfin pouvoir réellement commencé.