tonimage
tonimage

Une députée regrette que son mari ne puisse pas s'acheter de Porsche Cayenne par peur des «réflexions de gens malveillants» !

URBAN HIT

23 décembre 2017 à 8h54 par La rédaction

Sur les réseaux sociaux, Véronique Hammerer a provoqué un véritable tollé.

Visiblement, les députés LREM ont un véritable souci avec l'argent. En effet, il y a quelques semaines, une députée (anonyme) déclarait être obligée de manger beaucoup de pâtes et aurait même du ressortir des vêtements de sa cave. La faute à un salaire qui a chuté de 8.000 à 5.000 euros par mois, soit le double du salaire moyen d'un Français en 2015.

Si cette déclaration a fait couler beaucoup d'encre, la petite phrase lâchée par une autre députée LREM, Véronique Hammerer elle, a provoqué un véritable scandale. En effet, celle-ci a confié à Sud-Ouest, qu’elle a sommé son mari de ne pas « remplacer son Santa Fe de 12 ans d’âge par une Porsche Cayenne. Je lui ai dit de ne pas le faire, sinon j’entends déjà les réflexions, il y a aura toujours des gens malveillants. C’est terrible en même temps. ». Admettant un goût "pour les belles bagnoles", la députée de Gironde a également été très triste de revendre sa coccinelle : « Un vrai bijou ! Mais je vais la revendre. On en a discuté avec des amis et des militants : une députée en décapotable, ce n’est pas possible… »