SOCIETE

Une patinoire reconvertie en morgue à cause du nombre de décès

24 mars 2020 à 14h40
Face à la hausse vertigineuse du nombre de victimes en Espagne, le gouvernement espagnol prend toutes les mesures nécessaires.

En Espagne, le bilan lié au covid-19 ne cesse de s'alourdir. Près de 40 000 personnes sont effectivement touchées par la maladie alors que 2 696 personnes ont trouvé la mort. Face à cette vague de décès, l'exécutif a décidé de passer à la vitesse supérieure et, dans le but de soulager les hôpitaux, les morgues et les entreprises du secteur funéraire, réclamé la mise en place d'une morgue dans une patinoire.

Située non loin des halles de Madrid, cette patinoire a pour avantage d'être située non loin des lieux d'expositions de la capitale ibérique. Dans ces halles d'exposition, un hôpital de campagne de 1 500 lits a été mis en place, même si ces halles d'expositions pourraient accueillir finalement jusque 5 500 malades. Une décision difficile à prendre, mais qui s'explique par la nature exceptionnelle de la situation actuellement traversée par l'Espagne.

Cependant, le gouvernement espère que la situation sanitaire reviendra rapidement à la normale. Selon les autorités, le pic de contagion pourrait bien être atteint dans les jours à venir. Cependant, afin de garantir la sécurité de tous, le pouvoir espagnol a confirmé que le confinement allait bientôt être rallongé de deux semaines, jusqu'au 11 avril.