tonimage
tonimage

United Airlines : La compagnie empêche des femmes d’embarquer en leggings. Twitter s’en mêle !

URBAN HIT

27 mars 2017 à 11h19 par Math

Récemment, la compagnie aérienne a fait le buzz sur les réseaux sociaux en empêchant deux femmes d'embarquer dans l'avion car elles portaient des leggings.

En effet, dimanche dernier, un vol à Denver avait lieu. Mais voilà, deux jeunes femmes n’ont pas pu embarquer dans l’avion car elles étaient habillées en leggings. Ces dernières ont donc accepté de se changer, mais voilà, une troisième femme vêtue de la même manière, a, elle, été autorisée à prendre ce vol.

Shannon Watts, fondatrice d’un groupe pour le contrôle des armes à feu, était présente dans l’aéroport et a ainsi tweeté l’incident en direct.

« Elle les oblige à se changer ou à mettre des robes par dessus leurs leggings, sinon elles ne peuvent pas embarquer. Depuis quand @united réglemente la tenue des femmes ? »

La compagnie a par la suite répondu et soutenu l’employée dans une série de messages. United Airlines a par la suite expliqué que les filles bloquées à la porte de l’avion étaient des personnes voyageant gratuitement ou à tarifs réduits, car elles sont des employées ou des proches.

Ce privilège s’accompagne donc de règles particulières, notamment concernant la tenue. 

« Nos passagères ordinaires ne se verront pas refuser l’embarquement parce qu’elles portent des leggings ou des pantalons de yoga. Mais les passagers qui voyagent en tant que "pass traveller" doivent suivre les règles », et la prohibition des leggings « est une de ces règles. »

Malgré ces explications, de nombreux messages d’internautes ont été postés.

«  J’ai déjà voyagé sur United littéralement sans vêtement du bas. Seulement un haut long faisant office de robe. La prochaine fois je mettrai juste un jean et une écharpe. »

«La réaction de toutes les personnes qui travaillent dans la com quand elles ont vu le tweet de @united»

Que pensez-vous de cette polémique ?