Uzi organise une soirée en couvre feu : « rien de bien méchant »

URBAN HIT

29 mars 2021 à 19h57 par La rédaction

200 personnes se sont réunies pour célébrer le nouvel album d'Uzi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, près de 200 personnes se sont réunies du côté de Noisiel, en Seine-et-Marne, afin de fêter la sortie de Coeur Abim, le nouvel opus de Uzi. Une fête clandestine organisée au cœur du 77, en pleine période de covid-19 et de couvre-feu, qui ne passe pas du tout. Pour autant, l'artiste lui, tente de dédramatiser, affirmant que tout cela n'était finalement rien de bien méchant.

« Le bazar a duré jusqu’à deux heures du matin » a expliqué l'un des riverains, qui a ajouté que la soirée a eu lieu dans un sous-sol. Pour autant, tous ne se sont pas privés pour s'amuser, tirer des feux d'artifice. Franchement, on ne savait pas que ça allait choquer. On pensait que les gens allaient bien le prendre. Ça nous a fait très plaisir. C’est vrai que c’est sûr, c’est une crise sanitaire mais je ne suis pas le responsable. On est jeunes, on a besoin de croquer la vie à pleines dents », s’est-il encore justifié au micro de BFMTV.

Les participants à cette soirée ont tous été dispersés, pour autant, aucune verbalisation n'a été effectuée. De quoi agacer le syndicat Alliance, qui ne comprend pas pourquoi une telle décision a été prise. « Il est plus simple de demander à nos collègues de verbaliser les personnes à la fermeture des magasins », semblent-ils d'ailleurs se désoler. Mathieu Viskovic, maire PS de Noisiel, lui, a fustigé l'inconscience des participants.