tonimage
tonimage

Vapoter accroîtrait réellement les risques de cancer.

URBAN HIT

30 janvier 2018 à 15h19 par La rédaction

Vapoter accroîtrait donc les risques de cancer et maladie cardio-vasculaire.

Les résultats d'une étude publiés le 29 janvier sont catégoriques : vapoter sur sa cigarette électronique augmenterait le risque de cancer et de maladie cardio-vasculaire. Réalisée sur des rongeurs et des cellules humaines, les vapeurs de nicotine pourraient ainsi être plus dangereuse que prévues. Exposés durant 12 semaines aux vapeurs de vapotage, les rongeurs ayant servi de cobayes ont eu pour particularité de présenter des résultats similaires. En effet, les scientifiques de l'université de New-York ont remarqué des dommages dans l'ADN des cellules des poumons, de la vessie et du cœur des petits rongeurs. En outre, ils ont également noté une réduction du niveau des protéines réparatrices de cellules dans ces organes comparativement aux souris qui avaient respiré de l'air filtré pendant la même période. Des résultats identiques ont également été observés sur les cellules humaines.