Victime de grave violences policières, il balance tout sur Twitter !

URBAN HIT

24 janvier 2017 à 8h30 par La rédaction

Victime de violences policières, un jeune ado a décidé de raconter son calvaire sur twitter.


Originaire du Raincy, dans le 93, Maxen n'a que 16 ans. Cela n'a cependant pas empêche les policiers de la BAC, de le passer à tabac. Poussé dans le dos au cours d'un contrôle de police qui avait eu lieu suite à une agression dont il avait été témoin, le jeune homme lâche un tchip. Poussé une seconde fois, l'homme derrière lui l'attrape pas le cou et commence à l'étrangler avant de lui mettre un droite bien sentie en pleine sur la tempe. La bague que portait l'officier de la BAC n'a certainement pas du aider.


En plus de ça, les officiers de la BAC auraient jugé marrant de faire des blagues sur les asiatiques : 'Jacky Chan, il fait le chaud'. La suite de l'histoire st tout aussi terrible. En effet, les policiers ont décidé d'embarquer Maxen pour le jetter en garde à vue. Mais voyant que son saignement ne s'arretaient pas, ils ont bien été l'obligé de l'emmener à l'hôpital. Résultat ? 4 points de sutures, des liaisons aux dos et au cervicales ainsi que 8 jours d'incapacités totales.




Après son séjour à l'hôpital, le voila qu'il repart en garde à vue pour 15 heures. Un avocat commis d'office lui apprend également que l'agent porte plainte contre lui pour violence volontaires sur agent et qu'il aurait même deux témoins ! Mais maxen ne se laissera pas démonter et avouera à son avocat qu'il peut réunir une bonne douzaine de témoins histoire de contredire la version de l'agent. Il décidé également de faire tourner sa photo sur les réseaux sociaux afin de l'aider dans sa recherche. Courage !