Notorious B.I.G : un agent du FBI accuse Suge Kinght du meutre du rappeur

Notorious B.I.G : un agent du FBI accuse Suge Kinght du meutre du rappeur

3 juin 2021 à 0h13 par Othmane Taki

Biggy Smalls a été tué par un ancien membre de la Nation of Islam, que Suge Knight aurait engagé...

Et s’il avait finalement dû attendre 2021 pour éclaircir le dossier du meurtre de Biggie ? Alors que l’enquête est ouverte depuis maintenant plus de 20 ans, elle reste pour le moment non élucidée.

Mais nombreux ont été les détectives et agents de la police, à se pencher sérieusement sur cette affaire et sur les conditions de la mort du rappeur de New York. Parmi eux, l’ancien membre du FBI, aujourd’hui à la retraite, Phil Carson. 

Et selon les derniers éléments de l’enquête de l’ex-agent fédéral, Biggie a été la victime d’un vaste complot mêlant plusieurs acteurs de tous bords, dont la Nation of Islam, Suge Knight et des membres du LAPD (la police de Los Angeles), qui à la base, devait servir de représailles après le meurtre de Tupac Shakur. 

C’est du moins ce qu’il a confié au célèbre et mythique journal américain, le New York Post, renforçant ainsi la thèse d’une guerre physique entre la East Side et la West Side.

Le SUV de biggie lors de son assassinat à LA

Christopher Wallace alias Biggie “a été exécuté par un tueur à gages affilié à la Nation of Islam, engagé spécialement par Suge Knighten représailles de la mort de 2Pac, et dont certains policiers de Los Angeles ont aidé à cacher au maximum le crime”. 

On retiendra tout de même que les investigations de l’agent du FBI ont également confirmé que la personne qui était la cible principale n’était pas Biggy, mais bien son manager de l’époque, Diddy . 

Toujours selon Carson, qui paraît être à l’heure actuelle la personne ayant approfondi le plus son enquête, le tueur serait Harry Billups re-baptisé Amid Muhammad lors de son entrée dans la Nation of Islam, lui qui a toujours été suspecté dans ce dossier : “toutes les évidences pointeraient dans la direction d’Amid Muhammad […] Il est celui qui a pressé la gâchette. Et il y a de nombreuses autres personnes qui ont aidé et facilité cela pour lui”. 

Amid Muhammad était un membre de l’organisation politico-religieuse, Nation Of Islam, notamment connu pour avoir compté dans ses rangs un certain Malcom X, avant qu’il ne l’a quitte pour défendre des idées moins extrêmes. Muhammad, qui s’est ensuite reconverti en tant que tueurs à gages, a longtemps été considéré comme un suspect potentiel dans la mort de Christopher Wallas.

Des révélations qui nous éclairement un peu plus sur cette affaire mais qui restent au stade d’hypothèses sans réelles preuves. Autant vous dire que l’affaire de la mort de B.I.G (et de 2Pac) est encore loin d’être complètement résolue…