Paralysé après un vaccin Pfizer ?

Paralysé après un vaccin Pfizer ?

24 juillet 2021 à 12h25 par Ziad Drissi

Un des débats majeurs actuels concerne l’obligation de s’administrer le vaccin dont les effets secondaires se font connaitre peu à peu. Au Royaume-Uni, un homme de 61 ans s’est retrouvé paralysé après l’administration du vaccin Pfizer.

Cas unique de paralysie :

Il s’agit d’un cas extrêmement rare. En effet deux fois après avoir reçu les deux doses du vaccin, l’homme âgé de 61 ans a souffert d’une paralysie de Bell. Son front est figé et son œil droit ne se ferme plus, il a dû être admis aux urgences, et consommer un traitement à base de prednisolone pour faire disparaitre la paralysie au bout de 4 semaines.

Lors de la deuxième dose, il ne parvient même plus à déglutir. Quelques semaines après, avec une reprise du même traitement, tout revient dans l’ordre. La pathologie, une paralysie de Bell qui agit sur un coté du visage à cause d’un dysfonctionnement du nerf facial.

Rappel au sujet du vaccin : 

Cette paralysie a été remarquée lors d’essais cliniques, sans gravité. Cependant, c’est la toute première fois qu’elle apparait lors des deux doses administrées. Les responsables de l’hopital de Guilford où l’homme a été reçu ont traité la paralysie sans faire de lien avec le vaccin. Ils expliquent : « la survenue des épisodes immédiatement après chaque dose de vaccin suggère fortement que la paralysie de Bell est attribuée au vaccin Pfizer-BioNTech, bien qu’aucune relation de cause à effet ne puisse être établie ».

Il est important de préciser que les vaccins sont surveillés par les autorités sanitaires. Chaque effet secondaire étant répertorié, les cas graves d’effets secondaires liés au vaccin restent très faibles.