Pass Sanitaire : les changements à partir de ce mercredi

Pass Sanitaire : les changements à partir de ce mercredi

21 juillet 2021 à 22h26 par Ziad Drissi

Dans les musées, théâtres et cinémas toute personne de plus de douze ans devra présenter un test négatif, une preuve de vaccination complète ou de rétablissement du Covid-19

Le pass sanitaire a été étendu en France et sera désormais exigé pour accéder à certains établissements de culture et de loisirs. Ce mardi a été publié le décret détaillant les mesures que devront suivre les Français sur le Journal Officiel.

Les contaminations augmentent très vite à cause du variant delta (18000 en 24 heures), le pass sanitaire se présente comme une solution temporaire permettant d’éviter au mieux la circulation du virus sans enfermer les gens ni les privés de lieux de cultures essentiels à leur épanouissement. En effet le principe étant d’essayer de réserver l’accès à ces endroits à des personnes a priori non contaminées.

Quelles preuves ?

"Le Pass sanitaire consiste en la présentation numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire" assurant d'une non-contamination, explique le site du gouvernement. Il existe trois possibilités : Le certificat de vaccination, une preuve de test négatif RT-PCR ou antigénique ou un certificat de rétablissement de la covid-19 datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Obtenir son pass :

Pour obtenir le pass sanitaire, il faut aller se faire vacciner, ou réaliser un test de dépistage puis récupérer la preuve en papier ou en numérique.

Pour les preuves numériques, il est possible de les récupérer en scannant le QR Code affiché sur les certificats de dernière dose reçue afin de l’avoir sur l’application TousAntiCovid. Sinon, Il peut également être récupéré sur le portail « patient » du site de l’Assurance Malade. Le gouvernement assure : "Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande", assure le site du gouvernement.

Ça concerne qui ?

Au départ, le pass sanitaire concerne toute personne de plus de douze ans voulant accéder à ces établissements, cependant l’obligation du pass sanitaire est repoussée au 30 août pour les jeunes afin de leur laisser le temps de se vacciner. Elle est également repoussée pour les salariés des établissements qui reçoivent du public. Pour ces derniers, ils ont jusqu’au premier août pour essayer d’obtenir une première dose.

Où s’appliquent ces contrôles ?

Une liste précise des établissements concernés par cette mesure, regroupe aussi bien les cinémas, musées, théâtres, les salles de conférences ou de réunions que des chapiteaux, salles de danse, établissements de culte ou encore sportifs. Ce sont des lieux où le pass sanitaire devra être présenté, dans le cas où l’établissement reçoit plus de 50 personnes.

Le pass sanitaire permettra de passer outre le port du masque ?

Olivier Véran a déclaré chez RTL « Là où il y a le pass sanitaire", les personnes "pourront enlever le masque" car le pass sanitaire implique "qu'on est sûr que toutes les personnes qui rentrent sont vaccinées complètement ou ont un test très récent qui est négatif". Les salariés eux devront garder le masque, qui reste la règle en entreprise tant que le pass n’est pas obligatoire pour les employés.

Comment se feront les contrôles ?

Que ce soit en papier ou en numérique, le pass sanitaire sera contrôlé via un scan de qr code présent aussi bien sur les documents papiers que sur les supports numériques. Pour éviter les fraudes, les noms, prénoms et date de naissance apparaissent à l’écran du contrôleur permettant de vérifier l’identité et de s’assurer qu’il s’agit bien du pass de la personne contrôlée. Selon Gabriel Attal, « il n’y a aucune envie de piéger personne. » il prévoit donc également une période de rodage d’une semaine ou un peu plus pour accompagner les professionnels dans la mise en place de ce pass sanitaire.

Quelles sont les dates d’évolution du pass sanitaire ?

Cette extension ne sera qu’une première étape car dès le mois d’août, il sera étendu aux cafés aux restaurants, à certains centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi qu’aux voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance. Si la loi était prévue pour durer jusqu’au 30 septembre 2021, Gabriel Attal a pu annoncer qu’en France métropolitaine, cette loi serait prolongée jusqu’à la fin de l’année. Le gouvernement pourra ensuite modifier la liste en fonction de la situation épidémique pour réduire ou étendre le nombre d’établissements nécessitant ce pass sanitaire.