Portée disparue depuis 2 ans, une fillette retrouvée cachée sous un escalier … 

Paislee

18 février 2022 à 17h38 par La Rédaction

Paislee Shultis était portée disparue depuis le 13 juillet 2019. Âgée de 6 ans, la fillette a été retrouvée vivante et en bonne santé, planquée sous l’escalier de chez son grand-père …

Plutôt lugubre comme histoire. Paislee a été retrouvée à plus de 290 kilomètres de l’endroit où elle avait été vue pour la denfkere fois, il y a deux ans. Elle était en réalité cachée sous l’escalier de chez son grand-père dans la ville de Saugerties.

La police accusait ses parents biologiques.

Les premiers accusés ont été les parents biologiques de la fillette, à qui on avait retiré la garde de leurs deux filles. Les pistes semblaient évidentes. 

La police a ensuite reçu des informations concernant la position de Paislee, vue par les voisins alors qu’elle se rendait dans la fameuse maison. Mais à chaque fois, le grand-père niait toute détention d’information à son sujet. 

Après obtention d’un mandat de perquisition, la police une fois rentrée dans la demeure a fait une sacrée trouvaille. Au sous-sol, une porte était arborée du nom de la fillette, donnant sur une chambre avec un lit fraîchement utilisé. La pièce était « petite, froide et humide ». Après plus d’une heure de fouille, le détective Erik Thiele chargé d’enquêter sur ce cas a remarqué une discorde dans la construction des marchés de l’escalier. Braquant sa lampe torche dans une fente située entre deux marches, la décision fut de retirer celles-ci.

Ils ont détruit l’escalier, quand soudain …

Une paire de petits pieds est apparue. Paislee et sa mère biologique Kimberly Cooper étaient là, dissimulées dans une petite pièce secrète. 

Il est supposé que depuis sa disparition, Paislee vivait ici avec sa mère. L’escalier aurait été construit afin de les cacher lors des descentes de police, ayant pour but de retrouver la fillette. 

Bilan de l’histoire.

Les parents et le grand-père ont été arrêtés, sans qu’on ne sache ce qu’ils encourent pour le moment. La fillette, quant à elle, a été emmené au quartier général de la police, où elle a été examinée par des ambulanciers. Passant devant le macdo, Paislee a émis le souvenir d’y avoir mangé il y a longtemps. Les détectives y ont donc fait un saut afin de lui offrir un Happy Meal.