Sœur André : âgé de 118 ans, la doyenne de l'humanité est décès

Sœur André, doyenne de l'humanité, s'est éteinte à l'âge de 118 ans

19 janvier 2023 à 12h46 par La Rédaction

Adieu à Sœur André, témoin de l'histoire de l'humanité et doyenne de l'âge vénérable

Le monde a perdu l'un de ses membres les plus âgés et les plus précieux avec le décès de Sœur André, doyenne de l'humanité, qui est décédée le 17 janvier 2023 à l'âge de 118 ans. Sœur André, également connue sous son nom de naissance Lucile Randon, a passé ses dernières années dans la maison de retraite Sainte-Catherine-Labouré à Toulon, dans le sud de la France. Selon David Tavella, chargé de la communication de l'établissement, "elle est décédée à 2 heures du matin. Il y a une grande tristesse mais elle le voulait, c'était son désir de rejoindre son frère adoré. Pour elle, c'est une libération."

Sœur André a été déclarée comme la doyenne de l'humanité par le livre Guinness des records en avril 2022, après la mort de Kane Tanaka, une Japonaise, à l'âge de 119 ans. Malgré son âge avancé et ses problèmes de santé, tels que la malvoyance, l'utilisation d'un fauteuil roulant et la surdité d'une oreille.

L'annonce de son décès a suscité une vague d'émotions et de tristesse chez ceux qui ont eu la chance de la connaître, ainsi que chez les milliers de personnes qui ont suivi son parcours de vie. Sœur André était un symbole de l'humanité, un témoin de l'histoire qui a traversé les époques et a vu les changements qui ont transformé le monde. Elle a été un modèle de détermination, de dévouement et de bonté pour tous ceux qui l'ont côtoyée.

Son histoire est celle d'une femme qui a consacré sa vie aux autres, en devenant religieuse et en travaillant dans une maison de retraite pour les personnes âgées. Elle était très appréciée pour sa gentillesse et sa bienveillance envers les résidents de la maison de retraite. Elle a également été un témoin de la première et de la seconde guerre mondiale, ainsi que de la guerre d'Algérie. Elle a vécu toutes ces épreuves avec courage et résilience.

Son décès marque la fin d'une époque, mais sa mémoire perdurera à jamais. Sœur André était une figure emblématique de l'humanité, ayant vécu une vie riche et remplie d'expériences. Elle a vécu à travers plusieurs guerres, 21 présidents, des inventions telles que l'automobile, l'aviation ou l'électricité, des évolutions et des décès. Elle était également un symbole d'espoir et de persévérance, ayant travaillé jusqu'à l'âge de 108 ans.

En outre, elle était également un témoin de l'histoire, ayant vécu à travers les événements importants du XXème siècle. Elle a décrit la Seconde Guerre mondiale comme étant un temps difficile, où la nourriture était rare et la vie était dure. Elle a également vécu à travers la guerre d'Algérie, qu'elle a décrite comme étant source de souffrance pour beaucoup de gens.

Malgré toutes ces épreuves, Sœur André a également connu des moments de joie et de bonheur.