Société

Tickets Restaurants : fin des papiers d'ici 2026, la colère des commerçants et le plan gouvernemental dévoilés

2 octobre 2023 à 12h51

Tickets Restaurants : fin des papiers d'ici 2026

Les coulisses explosives de la transition des Tickets Restaurants vers le numérique d'ici 2026

Les tickets restaurants en papier, jadis emblématiques de l'avantage salarial, sont sur le point de disparaître d'ici 2026. Cette annonce, faite par la ministre déléguée chargée des PME, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme sur franceinfo, s'accompagne d'une perspective de plafonnement des commissions. Cette transition vers la dématérialisation s'inscrit dans un contexte où les commerçants s'inquiètent de l'augmentation des commissions sur les tickets restaurants papier, mettant en péril notamment les petits commerces.

L'alignement des taux de commission sur les tickets restaurants papier avec ceux des titres dématérialisés suscite l'ire des commerçants. Romain Vidal, référent titre restaurant pour le syndicat GHR, souligne dans La Voix du Nord que cela met en danger les petits commerces. La situation a attiré l'attention du ministère de l'Économie (Bercy), qui attend un rapport de l'Autorité de la concurrence, ouvrant potentiellement la voie à un encadrement des commissions en cas de dématérialisation.

Réticences des restaurateurs et réponses Gouvernementales

Selon un sondage cité par Les Echos, 20% des restaurateurs refusent désormais les tickets restaurants, invoquant des commissions trop élevées (50%), des retards de remboursement (22%), ou des contraintes administratives excessives (23%). La ministre déléguée confirme ces chiffres, indiquant que 25% des commerçants refusent les paiements par tickets restaurants en raison de commissions élevées et de démarches complexes.

Olivia Grégoire annonce un plan d'aide pour inciter les entreprises à dématérialiser ce moyen de paiement. Elle anticipe également la dématérialisation totale d'ici 2026, soulignant que les résultats de l'enquête de l'Autorité de la concurrence seront déterminants dans la régulation des commissions.

Les défis de la dématérialisation 

Les émetteurs historiques des tickets restaurants ont déjà été condamnés par l'Autorité de la concurrence en 2019 pour "entente", avec des amendes substantielles. Une décision en appel est attendue prochainement. La ministre souhaite harmoniser le dispositif en encourageant les entreprises à adopter les titres dématérialisés sous forme de carte. Un plan d'accompagnement sera mis en place pour faciliter cette transition.

Avec 5 millions de salariés utilisant ces titres de paiement, représentant une part significative du chiffre d'affaires des commerçants, la dématérialisation des tickets restaurants représente un enjeu économique majeur. Les déclarations de la ministre laissent entrevoir des changements importants dans ce domaine, avec un objectif clair de modernisation et de simplification pour l'ensemble des acteurs concernés.